Après de multiples contacts et déplacements, il mit au point, avec les communes concernées, un itinéraire qui partait de Chaum dans la Haute-Garonne et qui arrivait au pied du mont Ventoux à Entrechaux Vaucluse). Il était composé de 17 communes étapes en Gascogne, Quercy, Rouergue, Languedoc et Provence. La première lettre de chaque commune composait le nom de : Camin del Campestre.

 

Chaque commune était susceptible de donner les renseignements nécessaires sur les possibilités d’hébergement, de restauration , mais aussi sur les spécialités gastronomiques du secteur, les curiosités de toutes sortes, les coutumes locales entre deux communes étapes en insistant sur les noms de lieux, les noms de familles…

Ce vaste projet du a eu du mal à se mettre en place, entrainant l’abandon progressif des communes. 

 

      

Retour